F1 To The Limit - Saison 2012

Info et participation Formule 1
 
CalendrierAccueilGroupesConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Les Grands Prix de 2012 de 1 à 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
nomeg1

avatar

Messages : 2152
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 56
Localisation : Brême / Allemagne

MessageSujet: Les Grands Prix de 2012 de 1 à 5   Mar 13 Mar 2012 - 18:49

Et si on mettait tous les Grand Prix sous le même topic de 1 à 20 pour 2012 ? T'es d'accord Dom ?

1. GP d'Australie - Melbourne 18 Mars :

Pour le moment, la météo prévoit 20° et peux nuageux pour samedi, mais 21° et averses (40%) pour dimanche.





Dernière édition par nomeg1 le Mer 14 Mar 2012 - 17:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dom465
Animateur
avatar

Messages : 2028
Date d'inscription : 01/06/2010
Age : 60
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Les Grands Prix de 2012 de 1 à 5   Mer 14 Mar 2012 - 9:46

Ok, quoique 20 !!! Avec Bahrein !!!
Sinon, quelques averses ne serait pas faites pour me déplaire !
Voici une petite présentation pronostics de la saison.


_________________
Quand à ces féroces soldats, je le dis, c'est pas pour cafter,mais y font rien qu'à mugir dans nos campagne ! Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
dom465
Animateur
avatar

Messages : 2028
Date d'inscription : 01/06/2010
Age : 60
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Les Grands Prix de 2012 de 1 à 5   Mer 14 Mar 2012 - 14:36

Les caractéristiques de Melbourne

L'équipe Lotus présente les données techniques du circuit de l'Albert Park, à Melbourne, qui accueille le Grand Prix d'Australie

Aileron arrière : L'Albert Park requiert des niveaux d'appui relativement élevés. La voiture a donc beaucoup d'aileron arrière. Pas autant qu'à Monaco, mais plutôt similaire à Barcelone ou à Silverstone.

Freins : Ici, l'usure des freins se situe dans la zone entre moyenne et haute. Pas aussi violente qu'au Canada, mais ce ne sera pas le circuit où nous monterons les plus petites écopes.

Suspension : Il faut une voiture suffisamment souple pour tirer le maximum du potentiel d'adhérence de la surface glissante de l'Albert Park. Etant donné que les routes du parc se transforment en circuit pour la seule fois de l'année, les réglages évoluent au cours du week-end pour s'accorder avec l'amélioration de la piste. En contrepartie de l'obligation de souplesse, les changements de direction imposent un réglage plus ferme pour faciliter la réactivité. Un avant précis est important parce que le sous-virage est un facteur potentiellement prépondérant. La priorité est d'avoir de l'agilité dans les changements de direction pour les chicanes et de la précision en entrée de courbe, même si la motricité a aussi son importance dans certaines portions.

Pneus : Les gommes choisies sont les médiums et les tendres. Ce circuit n'est pas particulièrement exigeant pour les pneus.

Aileron avant : Il est proportionnellement plus chargé pour contrer le faible grip de la piste qui peut provoquer du sous-virage.


Le point de vue de l'ingénieur

Alan Permane : "C'est un circuit où la piste évolue sensiblement. Entre les premiers essais libres et les qualifications, elle peut devenir plus rapide de trois secondes au tour. La météo peut se révéler très chaude une journée et très fraiche le lendemain. Nous avons connu des week-ends avec 14°C en qualifications et 40°C pendant la course. Cela peut changer très rapidement et il faut régler la voiture de façon à s'adapter aux deux situations. Normalement, à cette période de l'année, la température tourne autour de 25 degrés et c'est très agréable. Cela ne crée aucun problème, mais il faut garder un œil en permanence sur les prévisions parce que cela peut changer brusquement. Cela affecte non seulement la température du moteur, mais aussi l'utilisation des pneus. S'il y a une chance que la température grimpe ou tombe de manière significative, il faut trouver un compromis dans les réglages de qualification et de course."

Virages 1 et 2 : La fin de la ligne droite est la portion la plus rapide du circuit, autour de 300 km/h. Elle commande un gros freinage pour le virage 1. Le bac à graviers en fin de cette ligne droite reçoit beaucoup de passages au cours du week-end. Et particulièrement au premier tour.

Virage 3 : Il offre une bonne possibilité de dépassement.

Virages 11 et 12 : Cette chicane très rapide se négocie au-dessus de 200 km/h et le vibreur de bonne dimension offre un défi supplémentaire.

Virages 13 à 15 : Comparé au reste du circuit, ce secteur est relativement lent. Mais inversement, on peut y gagner beaucoup de temps.

Virages 15 et 16 : C'est l'endroit où vous avez besoin d'une voiture parfaite. Ces deux derniers virages sont très lents et ce sont ceux où la voiture peut faire la différence. Si vous trouvez 5% de grip en plus ici, vous gagnerez 2 dixièmes au tour, ce qui est beaucoup.

© ESPN EMEA Ltd.

_________________
Quand à ces féroces soldats, je le dis, c'est pas pour cafter,mais y font rien qu'à mugir dans nos campagne ! Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
nomeg1

avatar

Messages : 2152
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 56
Localisation : Brême / Allemagne

MessageSujet: Re: Les Grands Prix de 2012 de 1 à 5   Mer 14 Mar 2012 - 17:34

dom465 a écrit:
Ok, quoique 20 !!! Avec Bahrein !!!
Sinon, quelques averses ne serait pas faites pour me déplaire !
Voici une petite présentation pronostics de la saison.
OK je te lis. Alors divisons pas 4 x 5 GP ?
Revenir en haut Aller en bas
dom465
Animateur
avatar

Messages : 2028
Date d'inscription : 01/06/2010
Age : 60
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Les Grands Prix de 2012 de 1 à 5   Jeu 15 Mar 2012 - 17:28

C'est l'heure !

Est-ce que Sebastian Vettel va de nouveau dominer ? Est-ce que McLaren est en meilleure forme cette saison ? Où en sont les Ferrari ? Kimi Räikkönen et Michel Schumacher seront-ils capables de faire des podiums en 2012 ? Ce week-end à Melbourne, les premières réponses vont tomber.

En hausse
Il est toujours difficile de se baser sur une série de journées d'essais hivernaux, mais c'est pourtant la seule chose que nous sommes en mesure de faire. À la lumière des 12 jours au cours desquels toutes les équipes (ou presque) ont été réunies, il semble que Lotus, malgré des problèmes de châssis lors du deuxième bloc d'essais à Barcelone, soit l'équipe ayant le plus progressé. On lui adjoindra McLaren et Mercedes, et bien sûr Red Bull, qui de l'avis de tout le paddock a conservé une certaine marge sur ses adversaires après avoir remporté les deux derniers titres chez les Pilotes et les Constructeurs.

En baisse
Les mêmes essais hivernaux ne semblent pas avoir réussi à Ferrari. Toujours à la recherche d'un premier titre depuis 2007, la Scuderia, de son propre aveu, n'a pas atteint ses objectifs au cours de l'hiver. Mais comme le dit son patron Stefano Domenicali, la saison est longue. Elle compte 20 courses, le temps pour l'équipe italienne, si toutefois elle est distancée en Australie, de se refaire. Elle doit cependant espérer que Red Bull et McLaren (et peut-être aussi Mercedes) ne progressent pas plus rapidement entre-temps.

La futur de Melbourne : Tout le monde dans le paddock aime le Grand Prix d'Australie quand il se court à Melbourne. Mais cet événement, qui est devenu le traditionnel coup d'envoi de la saison, est menacé à partir de 2016. La FOM exige davantage de droits d'organisation, ce que les autorités territoriales ne peuvent pas se permettre. Bernie Ecclestone, le grand argentier de la Formule 1, a évoqué l'idée de faire courir le Grand Prix d'Australie de nuit, pour qu'il soit à l'heure européenne. C'est un coût supplémentaire, mais c'est peut-être la dernière chance de sauver le GP d'Australie à Melbourne.

Attaque de stats

L'Albert Park a accueilli deux courses hors championnat en 1953 et 1956
Il s'agira du 28e GP d'Australie ; la première épreuve a été courue sur le circuit urbain d'Adélaïde en 1985
En 1991 Adélaïde a accueilli le plus court Grand Prix de l'Histoire, 14 tours seulement, en raison de la pluie.
Pirelli a préparé 1800 pneus pour cette première course de l'année

Autour du Grand Prix

Pour coïncider avec les Jeux Olympiques, un GP hors-championnat a eu lieu en 1956 à Albert Park ; Stirling Moss a remporté la course avec deux minutes d'avance sur Jean Behra
Il y a eu 48 abandons et 132 partants sur les six dernières années
Les pilotes effectuent 60 changements de rapport par tour et passent 66% du tour à fond
La Voiture de Sécurité est sortie neuf fois lors des six dernières courses

Circuit
Construit autour d'un lac artificiel et se servant en partie de voies publiques, le circuit de l'Albert Park est l'un des plus populaires de la F1. Bien que les opportunités de dépassement soient limitées, les chances de commettre des erreurs de pilotage sont nombreuses. Les zones de dégagement sont couvertes de gravier et non de bitume, ce qui réduit la marge d'erreur d'autant plus. Il y aura deux zones de DRS consécutives cette année, donc un seul point d'activation.

Pilote commissaire
Johnny Herbert, qui a piloté en F1 de 1989 à 2000 pour Lotus, Benetton et Stewart entre autres, se joindra aux trois commissaires de la FIA. Il s'agira de sa cinquième participation.

Météo
De la pluie est attendue vendredi après-midi, ce qui pourrait gêner les pilotes dans leurs réglages. Le reste du week-end devrait être sec malgré des orages annoncés sur la région.

La conclusion d'ESPNF1
Vous l'avez compris, on ne va pas trop se mouiller pour cette première course de la saison, l'histoire nous a appris que les équipes qui ont brillé pendant l'hiver ne sont pas toujours au rendez-vous lors de la première course. Néanmoins, on peut jouer une valeur sûre : Red Bull et le favori logique, le champion en titre Sebastian Vettel. Mais les pilotes McLaren se sentent optimistes, eux aussi...

© ESPN EMEA Ltd.

_________________
Quand à ces féroces soldats, je le dis, c'est pas pour cafter,mais y font rien qu'à mugir dans nos campagne ! Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
nomeg1

avatar

Messages : 2152
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 56
Localisation : Brême / Allemagne

MessageSujet: Re: Les Grands Prix de 2012 de 1 à 5   Sam 17 Mar 2012 - 16:55

Bon, ben la grille alors, avec les Red Bull boys pas si au devant, un doublé des McLaren 1 et 2, un étonnant Grosjean, Raikkonen en Alonso qui se prennent les pieds dans le tapis, et une renaissance du Baron Rouge 4ème ? Sans oublier un début de polémique initialisée par Boullier et à propos de l'aileron arrière-DRS de la fl^che d'argent, sans qu'il y ait pour le moment de plainte officielle.

La grille de demain :

Pos Pilotes Ecuries Phase 1 Phase 2 Phase 3 Tours
01 L. Hamilton McLaren 1:26.800 1:25.626 1:24.922 14
02 J. Button McLaren 1:26.832 1:25.663 1:25.074 15
03 R. Grosjean Lotus 1:26.498 1:25.845 1:25.302 21
04 M. Schumacher Mercedes 1:26.586 1:25.571 1:25.336 18
05 M. Webber Red Bull Racing 1:27.117 1:26.297 1:25.651 17
06 S. Vettel Red Bull Racing 1:26.773 1:25.982 1:25.668 18
07 N. Rosberg Mercedes 1:26.763 1:25.469 1:25.686 16
08 P. Maldonado Williams 1:26.803 1:26.206 1:25.908 20
09 N. Hulkenberg Force India 1:27.464 1:26.314 1:26.451 18
10 D. Ricciardo Toro Rosso 1:27.024 1:26.319 No time 16
11 J. Vergne Toro Rosso 1:26.493 1:26.429 12
12 F. Alonso Ferrari 1:26.688 1:26.494 12
13 K. Kobayashi Sauber 1:26.182 1:26.590 12
14 B. Senna Williams 1:27.004 1:26.663 16
15 P. di Resta Force India 1:27.469 1:27.086 16
16 F. Massa Ferrari 1:27.633 1:27.497 16
17 S. Perez Sauber 1:26.596 11
18 K. Räikkönen Lotus 1:27.758 9
19 H. Kovalainen Caterham 1:28.679 7
20 V. Petrov Caterham 1:29.018 8
21 T. Glock Marussia 1:30.923 10
22 C. Pic Marussia 1:31.670 9
DNQ P. de la Rosa HRT 1:33.495 6 *
DNQ N. Karthikeyan HRT 1:33.643 6 *
* : à noter que les 2 HRT sont hors 107%, et on fait appel de clémence pour pouvoir participer demain. Moi je dirais non, vu la manière qu'a eu Karthikeyan à bloquer les autres à des allures de limaces et sans regarder dans ses rétros !
Revenir en haut Aller en bas
nomeg1

avatar

Messages : 2152
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 56
Localisation : Brême / Allemagne

MessageSujet: Re: Les Grands Prix de 2012 de 1 à 5   Sam 17 Mar 2012 - 17:00

Dernière minute et tant mieux !

L'écurie HRT ne prendra pas le départ du premier Grand Prix de la saison, dimanche en Australie. Narain Karthikeyan et Pedro de la Rosa ont chacun réalisé un chrono en Q1 hors des 107%.

En Q1, la limite était fixée à 1'32''214. Malheureusement, les deux pilotes pointaient à plus d'une seconde de ce chrono.

Le Grand Prix devrait se courir avec du beau soleil et des températures entre 23 et 24°
Revenir en haut Aller en bas
nomeg1

avatar

Messages : 2152
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 56
Localisation : Brême / Allemagne

MessageSujet: Re: Les Grands Prix de 2012 de 1 à 5   Lun 19 Mar 2012 - 13:28

Un Grand Prix assez fastidieux, non ?

- Un Grosjean mal puni par Maldonado
- Un cavalier seul de Button, mature et le meilleur de loin
- Un Hamilton qui perd la pôle au départ et qui râle sur le podium
- Vettel opportuniste
- Alonso qui fait avec les moyens du bord
- Massa à la ramasse, et qui trouve rien de mieux que se prendre les pattes avec Senna
- Bravo à Sauber avec 2 pilotes qui tiennent le coup, et ramènent de bons points
- Raikkonen, pas mal du tout !
- En dernier, un Maldonado qui m'a fait bien rire tellement il est bête, et un merci à la FIA grâce à qui, on a encore vu la raison des crash-tests.

1 3 Jenson Button McLaren-Mercedes
2 1 Sebastian Vettel Red Bull Racing-Renault
3 4 Lewis Hamilton McLaren-Mercedes
4 2 Mark Webber Red Bull Racing-Renault
5 5 Fernando Alonso Ferrari
6 14 Kamui Kobayashi Sauber-Ferrari
7 9 Kimi Räikkönen Lotus-Renault
8 15 Sergio Perez Sauber-Ferrari
9 16 Daniel Ricciardo STR-Ferrari
10 11 Paul di Resta Force India-Mercedes

Revenir en haut Aller en bas
nomeg1

avatar

Messages : 2152
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 56
Localisation : Brême / Allemagne

MessageSujet: Re: Les Grands Prix de 2012 de 1 à 5   Sam 24 Mar 2012 - 15:55

GP2, Sepang - La Malaisie et sa chaleur.

Demain à partir de 13 hrs (locale), averses éparses tout au long du Grand Prix.

Hamilton à de nouveau réalisé le meilleur temps en Q3, talonné par Button et un Schumacher ré-suscité...

Raikkonen a réalisé les meilleurs tours en Q2 et Q3, mais sera de la 5ème place, relégué à la 10ème faute à une boîte de vitesse ayant surchauffé à Melbourne.

La grille :

Qualification

Pos Pilote Ecurie Chrono
1 Hamilton GBR McLaren 1'36.219
2 Button GBR McLaren 1'36.368
3 Schumacher GER Mercedes 1'36.391
4 Webber AUS Red Bull 1'36.461
5 Räikkönen FIN Lotus 1'36.461
6 Vettel GER Red Bull 1'36.634
7 Grosjean FRA Lotus 1'36.658
8 Rosberg GER Mercedes 1'36.664
9 Alonso ESP Ferrari 1'37.566
10 Pérez MEX Sauber 1'37.698
11 Maldonado VEN Williams 1'37.589
12 Massa BRA Ferrari 1'37.731




Revenir en haut Aller en bas
dom465
Animateur
avatar

Messages : 2028
Date d'inscription : 01/06/2010
Age : 60
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Les Grands Prix de 2012 de 1 à 5   Lun 26 Mar 2012 - 21:36

Grand Prix de Malaisie, pilote par pilote

ESPNF1 présente un résumé des performances de chaque pilote suite au Grand Prix de Malaisie, deuxième manche du championnat 2012.

Fernando Alonso - 1er : Lors des derniers essais hivernaux, vu les problèmes majeurs de Ferrari, Alonso aurait probablement sacrifié une partie de lui-même pour se retrouver au sommet du classement après seulement deux courses. Pourtant, malgré les nombreuses faiblesses de la F2012, il a réussi cet exploit grâce à une victoire remarquable et inattendue (et improbable) sur le circuit de Sepang. Bien sûr, la pluie a aidé l'Espagnol, car en fin de parcours sa voiture perdait du terrain sur une trajectoire sèche. Mais pour quelqu'un qui disait vouloir simplement limiter les dommages ce week-end, difficile de faire mieux. Et il l'a fait avec classe. "Remporter une course malgré tout nos problèmes, c'est quelque chose d'extraordinaire", a déclaré Alonso. En effet.

Sergio Pérez - 2e : Pérez a formidablement prouvé tout son potentiel à Sepang. Le pilote Sauber a longtemps été le plus rapide en piste, particulièrement vers la fin de l'épreuve ; on pourrait d'ailleurs dire qu'il a perdu la course au lieu de la gagner. Alors qu'il était sur les talons d'Alonso lors des derniers tours, Pérez a commis une erreur et perdu du terrain. Sans cela, la victoire était probablement sienne. Mais cela n'empêche pas de dire que sa performance - dans des conditions difficiles et piégeuses, sous très haute pression - a été sublime. La victoire lui a échappé, certes, mais 'Checo' Pérez était tout sourire suite à son premier podium en F1. Avec raison, car cette 2e place demeure un exploit. "Je pense qu'une bonne saison nous attend", a-t-il dit.

Lewis Hamilton - 3e : Comme en Australie, il est parti de la pole position pour terminer 3e. Mais cette fois, Hamilton était beaucoup plus heureux en Malaisie. Étrangement, sa McLaren n'arrivait pas à rattraper ni la Ferrari ni la Sauber à l'avant du peloton, mais cette déception a dû être compensée par un sentiment de quiétude : deux de ses plus grands rivaux pour le titre (Button et Vettel) n'ont pas marqué de points. Il a été malchanceux lors de ses arrêts (trafic dans la voie des stands, arrêts moins efficaces), mais il est vrai que la McLaren ne semblait pas à l'aise sur la piste humide. "Je ne suis pas trop frustré", a commenté Hamilton, heureux d'être sur le podium après une telle course.

Mark Webber - 4e : Ce n'était que la deuxième manche de la saison, mais il devient apparent que la nouvelle Red Bull n'est pas la plus compétitive des voitures. Dans des conditions de piste changeantes, Webber a connu des problèmes d'équilibre pendant toute la course. Il est néanmoins parvenu à franchir la ligne d'arrivée à la 4e place. Surtout, il compte toujours parmi les leaders du championnat. On peut imaginer qu'il était le seul membre de l'équipe à sourire lorsque son coéquipier Vettel a crevé un pneu : pour la première fois depuis 2010, l'Australien a plus de points que l'Allemand. "Il y a de bonnes choses à retirer de ce week-end", a-t-il noté.

Kimi Räikkönen - 5e : Une autre bonne performance de la part du champion 2007, de retour après deux saisons d'absence. Mais il espère toujours enfin connaître un week-end sans pluie, sans pénalité et sans entrave. Il s'agissait de la première véritable expérience de Räikkönen sur les pneus de pluie et intermédiaires fournis par Pirelli. Prudent, il n'a pas voulu trop pousser la note. Le consensus, c'est que Lotus n'exploite pas encore tout le potentiel de sa voiture. Si 'Iceman' peut entamer une course sans préalablement avoir connu un pépin technique ou autre, le potentiel est grand. La 5e place c'est bien, mais "nous visons toujours de meilleurs résultats", a assuré Räikkönen.

Bruno Senna - 6e : Un arrêt effectué alors que la Voiture de Sécurité était en piste a relégué le pilote Williams complètement à l'arrière du peloton au moment du deuxième départ. Tout indiquait que le Brésilien allait connaître une autre course difficile, accompagné d'un mauvais résultat. Toutefois, sa voiture s'est montrée très compétitive sur les pneus intermédiaires. Surpris et empli de confiance, Senna a entamé sa remontée. Il a conservé son élan lors du dernier relais, sur des gommes medium, et cela lui a permis de gagner trois autres places. Williams a ainsi récolté plus de points en Malaisie qu'au cours de tout le championnat 2011. "Ce sont lors de journées comme celle-ci que vous pouvez démontrer votre savoir-faire dans des conditions piégeuses", a rappelé Senna.

Paul di Resta - 7e : Un autre résultat intéressant pour l'Écossais, qui est demeuré constant aux commandes de sa Force India. Il s'est tenu loin des ennuis et a profité des problèmes des autres ; c'est une tactique saine dans de telles conditions imprévisibles. Cependant, la voiture ne démontre toujours pas le potentiel qu'elle semblait avoir lors des essais hivernaux. "Je pense que nous pouvons être très satisfaits de ce résultat", a conclu di Resta.

Jean-Éric Vergne - 8e : Il a été malchanceux de ne pas marquer de points lors de ses débuts en F1 en Australie, mais il a signé une performance encore plus impressionnante ce week-end. En conservant ses pneus intermédiaires jusqu'au drapeau rouge, le Français a pu bénéficier d'un arrêt 'gratuit' pour chausser des pneus de pluie pendant que le peloton patientait sur la grille de départ, comme le permet le règlement. Mais le pilote Toro Rosso a également démontré un bon rythme sur des pneus slicks vers la fin de la course. Au lieu d'en faire trop en tentant de s'attaquer à di Resta, Vergne a sagement protégé ses acquis : "Je suis content d'accepter cette 8e place."

Nico Hülkenberg - 9e : Grâce à la 9e place de Hülkenberg, Force India est la seule écurie du plateau à avoir ses deux voitures dans le top 10, et donc dans les points. Ce fut une performance solide mais peu spectaculaire pour l'Allemand, mais cela valait peut-être mieux dans une situation aussi imprévisible. "Les conditions pluvieuses d'aujourd'hui comptent parmi les pires que j'ai connues en course", a rapporté 'Hulk'. Des arrêts bien planifiés ont aussi contribué à ce résultat.

Michael Schumacher - 10e : Un point, c'est déjà mieux que rien. Mais Schumacher, 3e sur la grille de départ (son meilleur résultat depuis son retour en 2010), était clairement déçu. Tapé à l'arrière par Grosjean au début de la course et projeté en tête-à-queue, les espoirs du pilote Mercedes se sont dissous sous la pluie. Compétitive au début des relais, la voiture use rapidement ses pneus et laisse son pilote à la merci de ses adversaires. "Je suis sûr que les gars à l'usine sont en train d'essayer de trouver une solution", a dit Schumacher avec optimisme.

Sebastian Vettel - 11e : Le champion en titre semblait destiné à récolter les points de la 4e place, mais il y a eu touchette entre sa Red Bull et la HRT de Karthikeyan. Le contact a provoqué une crevaison et l'Allemand s'est vite dirigé vers les stands. Il a accusé Kartthikeyan d'être responsable de l'incident (la FIA lui a donné raison). Sa radio étant en panne vers la fin de la course, Vettel n'a pu entendre les appels répétés de son ingénieur qui lui demandait d'immédiatement garer la voiture sur le côté : ses freins surchauffaient et on craignait une subite perte de contrôle. Il a franchi la ligne d'arrivée sans problème, mais sans marquer de points. "Certaines personnes devraient mieux regarder où elles mettent leurs roues", a-t-il dénoncé.

Daniel Ricciardo - 12e : Il n'a pas commis d'erreurs importantes mais il n'est pas parvenu à tirer le maximum de sa Toro Rosso. L'Australien n'était pas satisfait de constater que sa stratégie a moins bien fonctionné que celle de son coéquipier Vergne, qui lui a marqué des points. "Je suis bien entendu un peu déçu, mais il reste encore 18 courses", a souligné Ricciardo.

Nico Rosberg - 13e : Une autre course décevante pour Mercedes, qui n'arrive pas à transformer son potentiel du samedi en bons résultats le dimanche. Rosberg roulait à la 4e place pendant un certain temps, mais sa monoplace ne sait pas comment préserver ses pneus. Oui, l'équipe a progressé, mais pas dans ce secteur crucial. "Nous sommes forts en qualification mais pas assez encore en course, nous devons travailler sur cela", a dit Rosberg.

Jenson Button - 14e : "Tout ce qui pouvait aller mal pendant la course s'est mal passé", a dit Button, mais il a reconnu avoir joué un rôle dans ses déboires. Incapable de ralentir sa McLaren après avoir bloqué ses roues arrière, il a frappé la HRT de Karthikeyan et endommagé son aileron avant ; un passage par les stands s'imposait. Plus tard, un mauvais choix de pneus le voyait revenir une fois de plus. Heureusement pour lui, ses rivaux directs ont marqué moins de points que prévu.

Felipe Massa - 15e : Ce n'était vraiment pas la meilleure des journées pour Massa. Non seulement son coéquipier a remporté la course, mais celui qu'on soupçonne d'être son futur remplaçant a terminé à la 2e place. Ce que l'on sait, c'est que sa voiture (malgré un châssis différent de celui utilisé en Australie) use ses pneus trop rapidement. Massa a répété que Ferrari et lui doivent comprendre pourquoi il y a "une si grande différence au niveau des performances."

Vitaly Petrov - 16e : Le Russe a porté une attention particulière à la gestion de ses gommes, question de s'assurer de ne pas avoir plus de trois arrêts à faire. Le pilote Caterham s'est montré constant et rapide, assez pour donner un peu de fil à tordre aux pilotes plus rapides qui remontaient le peloton. Le fait d'avoir battu son coéquipier Kovalainen a sûrement dû lui faire plaisir. "C'est une bonne base pour la suite des choses", a noté Petrov.

Timo Glock - 17e : Marussia, qui profite maintenant d'un partenariat technique avec McLaren, semble faire de bons pas en avant cette année. Et avec Glock, l'équipe a un pilote qui semble être en mesure de tirer le maximum de chaque situation (avec l'équipement à sa disposition bien entendu). Dans des conditions difficiles, il est parvenu à battre une Caterham grâce à son travail en piste et à la stratégie de son écurie. "C'est vraiment bien joué de la part de l'équipe ", a dit l'Allemand.

Heikki Kovalainen - 18e : Il est vrai que le Finlandais a perdu du temps en remplaçant son aileron avant ; cela explique en partie son résultat derrière Glock, malgré que sa Caterham soit plus compétitive. Mais puisque sa voiture était mal équilibrée, Kovalainen aurait tout de même terminé sa course derrière son coéquipier Petrov. "Je suis simplement content d'avoir rallié l'arrivée", a-t-il déclaré.

*Pastor Maldonado - 19e : Un résultat décevant à la conclusion d'une bonne performance. En Australie, il a commis une erreur dans le dernier tour et s'est lui-même privé de points. En Malaisie, c'est son moteur qui a l'a fait chuter hors du top 10, à deux tours de la fin. Pendant la course, le pilote Williams a compliqué sa situation en ratant son box lors d'un arrêt, mais par la suite Maldonado a su très bien regagner quelques places perdues. Avec la 6e place de Senna , "nous avons tous les deux démontré que la voiture est compétitive", a souligné le Vénézuélien.

Charles Pic - 20e : Ce n'est que la deuxième course de la saison, mais Pic semble être un pilote plutôt constant. La recrue de l'écurie Marussia doit toutefois gagner en expérience : après le deuxième départ, son incertitude quant au bon moment de changer ses pneus lui a fait perdre beaucoup de temps. Un problème d'embrayage a compliqué ses efforts vers la fin, mais le Français a fait du beau travail en ralliant l'arrivée au terme d'un GP difficile. "C'est quelque chose de positif pour moi", a résumé Pic.

Pedro de la Rosa - 21e : Un problème de pression de carburant a laissé la HRT de l'Espagnol seule sur la grille de départ au moment du tour de chauffe. En partant de la voie des stands, il n'a pas eu l'occasion de tenter un bon départ. Puisque du personnel de l'équipe était resté trop longtemps sur la grille en tentant de régler son problème technique, il a reçu une pénalité de passage par les stands pendant l'épreuve. Mais de la Rosa était très fier d'avoir complété la première course de l'équipe cette saison, particulièrement dans ces conditions pluvieuses et difficiles : "Je pense que personne ne croyait nous voir à l'arrivée."

**Narain Karthikeyan - 22e : Un excellent premier relais sur une piste détrempée a vu le pilote HRT occuper la 10e place lorsque la course a été suspendue par le drapeau rouge. Mais après le deuxième départ, lorsque la piste s'est asséchée, "il était devenu impossible de maintenir cette position", a expliqué Karthikeyan. Tapé à l'arrière par Button, il sera plus tard tenu responsable de l'accrochage entre lui et Vettel.

Abandons

Kamui Kobayashi (freins, 47e tour) : La course du pilote Sauber contraste beaucoup avec celle de son coéquipier Pérez. Sa stratégie n'a aucunement fonctionné car à deux reprises il est resté trop longtemps sur des pneus intermédiaires. De plus, son rythme a été affecté par un problème de freins qui le forcerait à abandonner au 47e tour. "C'est super pour notre équipe d'avoir tant accompli aujourd'hui, mais pour moi, ce fut une course très décevante", a commenté Kobayashi.

Romain Grosjean (perte de contrôle, 4e tour) : Un bon départ pour le pilote Lotus, mais encore une fois sa course a pris fin très prématurément (1er tour en Australie, 4e en Malaisie). Il a tapé l'arrière de la Mercedes de Schumacher au départ et s'est retrouvé en tête-à-queue sous la pluie. En voulant regagner le terrain perdu, Grosjean est tombé dans le piège : "Je suis parti dans un gros aquaplaning et je me suis retrouvé dans les graviers, en marche arrière. C'était fini."

Notes

* Maldonado : abandon à l'avant-dernier tour sur problème moteur, mais classé car plus de 90% de la course complétée.

** Karthikeyan : pénalité de 20 secondes pour avoir provoqué un incident avec Vettel ; il a reculé d'une place dans le classement final de la course.

© ESPN EMEA Ltd.

_________________
Quand à ces féroces soldats, je le dis, c'est pas pour cafter,mais y font rien qu'à mugir dans nos campagne ! Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
dom465
Animateur
avatar

Messages : 2028
Date d'inscription : 01/06/2010
Age : 60
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Les Grands Prix de 2012 de 1 à 5   Lun 26 Mar 2012 - 21:40


_________________
Quand à ces féroces soldats, je le dis, c'est pas pour cafter,mais y font rien qu'à mugir dans nos campagne ! Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
nomeg1

avatar

Messages : 2152
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 56
Localisation : Brême / Allemagne

MessageSujet: Re: Les Grands Prix de 2012 de 1 à 5   Mer 28 Mar 2012 - 17:18

J'ai beaucoup aimé ce Grand Prix. J'y ai donné un 8 /10 chez nos amis de F1Fanatic.

J'ai cru au début à une nouvelle farce de voiture de sécurité, mais cette fois-ci, Whithing a bien choisit ses timings.

Alonso : remarquable, avec la même voiture que celle de Massa, il fait des prouesses, faut bien avouer que malgré ce que Domenicalli en dit, Massa ne va pas faire long feu, je sens une intervention de Montezemollo avant Monza ? (et Pérez dans l'Académie Ferrari ? Malgré ce qu'il en dit, refuserait-il un baquet rouge ?)
Et Checo Pérez ? Chapeau. Plein de maitrise dans des conditions difficiles, et il fait une faute qui ne lui donne accès qu'à la deuxième marche, mais une faute bien contrôlée, ou bien de ceux que je connais (genre Petrov) se seraient probablement retrouvés dans les graviers à l'arrêt. Pas Pérez, Bravo à lui pour m'avoir fait monter sur mes vibreurs !
Hamilton ? Easy does it, pas besoin d'essayer de casser la baraque, d'autant que Jenson est hors des points.
Vettel ? J'étais content qu'il crève, et pour moi, Kartikhean n'y est pour rien, mer*e, il est double Champion du Monde, alors pourquoi se met-il dans la trajectoire de débutant à peine passé ? En plus, ce qui m'irrite le plus c'est qu'il est mauvais perdant et traite les autres de "demeurés" - pas bien ça, pas bien.

Les Mercedes ? Pas de bol pour Schumi qui se fait rentrer dedans par Grosjean qui devrait revoir sa fougue, c'est bête, il est bon. Rosberg, rien à dire, sinon qu'il (ils) a des problèmes avec les pneus arrières ? Fort en qualifs, peut-être (sûrement) grâce au système du DRS figé, et mal en courses. En soit, un peu ce qui arrivait avec Ferrari l'année passée sur les pneus avant. Je pense que l'équipe à l'étoile à de quoi réagir, et sera de la partie entière en Chine.

Mes ++ ? Raikkonen, qui est un malin et qui avant que la E20 se révèle vraiment, engrange des points à l'aise, mais de manière intelligente et constante.
Senna, qui a fait une belle course de remontée, dommage pour sa déclaration débile qui fait de lui un vantard égocentrique...

Bon, ben Dom, à en Chine hein l'ami ?
Revenir en haut Aller en bas
nomeg1

avatar

Messages : 2152
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 56
Localisation : Brême / Allemagne

MessageSujet: Re: Les Grands Prix de 2012 de 1 à 5   Dim 1 Avr 2012 - 9:36

Voyons les classements après deux Grand Prix :

Pilotes :

1 Fernando Alonso Ferrari 35
2 Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 30
3 Jenson Button McLaren-Mercedes 25
4 Mark Webber Red Bull Racing-Renault 24
5 Sergio Perez Sauber-Ferrari 22
6 Sebastian Vettel Red Bull Racing-Renault 18
7 Kimi Raikkonen Lotus-Renault 16
8 Bruno Senna Williams-Renault 8
9 Kamui Kobayashi Sauber-Ferrari 8
10 Paul di Resta Force India-Mercedes 7
11 Jean-Eric Vergne STR-Ferrari 4
12 Daniel Ricciardo STR-Ferrari 2
13 Nico Hulkenberg Force India-Mercedes 2
14 Michael Schumacher Mercedes 1

Écuries :

1 McLaren-Mercedes 55
2 Red Bull Racing-Renault 42
3 Ferrari 35
4 Sauber-Ferrari 30
5 Lotus-Renault 16
6 Force India-Mercedes 9
7 Williams-Renault 8
8 STR-Ferrari 6
9 Mercedes 1

Prochain rendez-vous, 13/04 - 15/04 Chine - Shanghai
Revenir en haut Aller en bas
nomeg1

avatar

Messages : 2152
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 56
Localisation : Brême / Allemagne

MessageSujet: Re: Les Grands Prix de 2012 de 1 à 5   Sam 14 Avr 2012 - 11:28

GP de Chine à Shanghai, la grille de départ :

Pos Pilotes Ecuries Phase 1 Phase 2 Phase 3 Tours
01 N. Rosberg Mercedes 1:36.875 1:35.725 1:35.121 11
02 L. Hamilton McLaren 1:36.763 1:35.902 1:35.626 14
03 M. Schumacher Mercedes 1:36.797 1:35.794 1:35.691 13
04 K. Kobayashi Sauber 1:36.863 1:35.853 1:35.784 13
05 K. Räikkönen Lotus 1:36.850 1:35.921 1:35.898 15
06 J. Button McLaren 1:36.746 1:35.942 1:36.191 16
07 M. Webber Red Bull Racing 1:36.682 1:35.700 1:36.290 14
08 S. Perez Sauber 1:36.198 1:35.831 1:36.524 17
09 F. Alonso Ferrari 1:36.292 1:35.982 1:36.622 17
10 R. Grosjean Lotus 1:36.343 1:35.903 15
11 S. Vettel Red Bull Racing 1:36.911 1:36.031 11
12 F. Massa Ferrari 1:36.556 1:36.255 14
13 P. Maldonado Williams 1:36.528 1:36.283 14
14 B. Senna Williams 1:36.674 1:36.289 14
15 P. di Resta Force India 1:36.639 1:36.317 14

A noter que Lewis Hamilton, pénalisé par un changement de boîte de vitesse sera pénalisé de 5 places, ce qui place M. Schumacher sur le permière ligne au côté de Nico Rosberg demain.

Il fera moyen demain à Shanghai, 18° très nuageux, mais pas de pluie prévue.

Bon GP
Revenir en haut Aller en bas
dom465
Animateur
avatar

Messages : 2028
Date d'inscription : 01/06/2010
Age : 60
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Les Grands Prix de 2012 de 1 à 5   Lun 16 Avr 2012 - 19:12

Superbe pole et superbe victoire de Nico, sans discussion !
Et course hyper spectaculaire pour les places d'honneurs.
Comme l'a très bien dit d'Ambrosio sur les ondes de la RTBF, par moments, on se serait cru à une course de karting, tellement ça se bagarrait !
Des GP comme ça, j'en redemande !

_________________
Quand à ces féroces soldats, je le dis, c'est pas pour cafter,mais y font rien qu'à mugir dans nos campagne ! Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
nomeg1

avatar

Messages : 2152
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 56
Localisation : Brême / Allemagne

MessageSujet: Re: Les Grands Prix de 2012 de 1 à 5   Mar 17 Avr 2012 - 12:34

Moi itou !
Revenir en haut Aller en bas
dom465
Animateur
avatar

Messages : 2028
Date d'inscription : 01/06/2010
Age : 60
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Les Grands Prix de 2012 de 1 à 5   Mar 17 Avr 2012 - 21:35


_________________
Quand à ces féroces soldats, je le dis, c'est pas pour cafter,mais y font rien qu'à mugir dans nos campagne ! Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
dom465
Animateur
avatar

Messages : 2028
Date d'inscription : 01/06/2010
Age : 60
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Les Grands Prix de 2012 de 1 à 5   Mer 18 Avr 2012 - 17:56

Bahreïn va ''convenir'' à Rosberg

Nico Rosberg estime que le circuit de Bahreïn, ce week-end, conviendra à la Mercedes qu'il a menée au succès pour la première fois de sa carrière dimanche à Shanghai.

"J'ai vraiment de bons souvenirs de Bahreïn", a déclaré le pilote allemand. "J'ai gagné en Formule 3 la Coupe Macao-Bahreïn et terminé à la septième place pour mes débuts en Formule 1 sur ce circuit, avec le meilleur tour. J'aime beaucoup cette piste. Elle requiert peu d'appui aérodynamique et il y a beaucoup de gros freinages. Il y a également les virages rapides. Le tracé conviendra à notre voiture mais pour nous, le plus gros défi ce sera de gérer la dégradation des pneumatiques et de trouver les bons réglages alors que les températures seront beaucoup plus élevées qu'en Chine."

Schumacher prudent

Frustré en Chine par un abandon sur une erreur humaine alors qu'il occupait la deuxième place, l'autre pilote Mercedes. Michael Schumacher espère que son tour viendra dès dimanche.

"Après la course que nous avons vécue en Chine, tout le monde est survolté et nous allons donner notre meilleur pour pouvoir rééditer cette performance dans les courses à venir", a déclaré le septuple champion, toujours en quête d'un podium ou mieux encore depuis son retour en 2010.

"Cependant, la saison a montré que l'on ne peut être sûr de rien. On a vu trois vainqueurs différents en trois courses. On a des équipes qui sont très proches les unes des autres cette année. Mais une fois encore, c'est bon de voir que nous sommes de plus en plus dans le coup. Donc nous allons essayer d'être aussi rapides à Bahreïn que nous l'avons été en Chine."

© ESPN EMEA Ltd.

Je l'espère car j'adore Nico et que j'ai bien l'intention de gagner mon pari !!!

_________________
Quand à ces féroces soldats, je le dis, c'est pas pour cafter,mais y font rien qu'à mugir dans nos campagne ! Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
nomeg1

avatar

Messages : 2152
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 56
Localisation : Brême / Allemagne

MessageSujet: Re: Les Grands Prix de 2012 de 1 à 5   Jeu 19 Avr 2012 - 17:29

Hum...

Faut quand même pas oublier le Kaiser hein Dom ?
Et puis, moi je suis à fond Button, il est mûr, intelligent et vite, très vite !

Sera Champion du Monde d'après moi, la nique à Fettel (comme disent les Teutons)
Revenir en haut Aller en bas
nomeg1

avatar

Messages : 2152
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 56
Localisation : Brême / Allemagne

MessageSujet: Re: Les Grands Prix de 2012 de 1 à 5   Jeu 19 Avr 2012 - 18:52

N°4 : Bahreïn - Sakhir (Moyen-Orient)

Samedi : ensoleillé
Dimanche : plutôt ensolleillé
Températures maximales : 31° C - Les pneus vont souffrir !

- Le classement au Championnat du Monde :

1 Lewis Hamilton British McLaren-Mercedes 45
2 Jenson Button British McLaren-Mercedes 43
3 Fernando Alonso Spanish Ferrari 37
4 Mark Webber Australian Red Bull Racing-Renault 36
5 Sebastian Vettel German Red Bull Racing-Renault 28
6 Nico Rosberg German Mercedes 25
7 Sergio Perez Mexican Sauber-Ferrari 22
8 Kimi Räikkönen Finnish Lotus-Renault 16
9 Bruno Senna Brazilian Williams-Renault 14
10 Kamui Kobayashi Japanese Sauber-Ferrari 9
11 Romain Grosjean French Lotus-Renault 8
12 Paul di Resta British Force India-Mercedes 7
13 Jean-Eric Vergne French STR-Ferrari 4
14 Pastor Maldonado Venezuelan Williams-Renault 4
15 Daniel Ricciardo Australian STR-Ferrari 2
16 Nico Hulkenberg German Force India-Mercedes 2
17 Michael Schumacher German Mercedes 1

La zône DRS : après le dernier tournant, activation à 270 m dans la ligne droite des stands.



Qualifications samedi 21/04 à 13:00 Heure de Bruxelles
Course dimanche 22/04 à 14:00

Bon GP !



Revenir en haut Aller en bas
dom465
Animateur
avatar

Messages : 2028
Date d'inscription : 01/06/2010
Age : 60
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Les Grands Prix de 2012 de 1 à 5   Ven 20 Avr 2012 - 17:04

nomeg1 a écrit:
Hum...

Faut quand même pas oublier le Kaiser hein Dom ?
Et puis, moi je suis à fond Button, il est mûr, intelligent et vite, très vite !

Sera Champion du Monde d'après moi, la nique à Fettel (comme disent les Teutons)

J'adore Button aussi, et suis tout à fait d'accord avec toi.
Mais Nico, c'est mon chouchou depuis le temps du GP2.
Et y vas te l'écoeurer ton "kaiser" !!!

_________________
Quand à ces féroces soldats, je le dis, c'est pas pour cafter,mais y font rien qu'à mugir dans nos campagne ! Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
nomeg1

avatar

Messages : 2152
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 56
Localisation : Brême / Allemagne

MessageSujet: Re: Les Grands Prix de 2012 de 1 à 5   Ven 20 Avr 2012 - 18:18

dom465 a écrit:
nomeg1 a écrit:
Hum...

Faut quand même pas oublier le Kaiser hein Dom ?
Et puis, moi je suis à fond Button, il est mûr, intelligent et vite, très vite !

Sera Champion du Monde d'après moi, la nique à Fettel (comme disent les Teutons)

J'adore Button aussi, et suis tout à fait d'accord avec toi.
Mais Nico, c'est mon chouchou depuis le temps du GP2.
Et y vas te l’écœurer ton "kaiser" !!!
Mefions-nous des eaux qui dorment, et il ne faut jamais dire : "Fontaine je ne boirais pas de ton eau", ceci dit, je ne crois pas qu'il sera en lice pour le Championnat, mais aimerais bien voir une bagarre genre : Rosberg, Button, Webber et oui, pourquoi pas, Alonso ? Tout sauf Fettel ! Please

D'après toi Dom, tu crois que Massa va faire la saison entière chez les rouges ?
Revenir en haut Aller en bas
nomeg1

avatar

Messages : 2152
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 56
Localisation : Brême / Allemagne

MessageSujet: Re: Les Grands Prix de 2012 de 1 à 5   Sam 21 Avr 2012 - 16:04

Une "belle" séance de qualification (j'ai mis entre guillemets, car je regrette la formule des années des qualifs libres)

Qualification
Pilote Équipes Chrono
1 S Vettel (GER) Red Bull 1'32.422
2 LC Hamilton (GBR) McLaren 1'32.520
3 M Webber (AUS) Red Bull 1'32.637
4 J Button (GBR) McLaren 1'32.711
5 N Rosberg (GER) Mercedes 1'32.821
6 D Ricciardo (AUS) Toro Rosso 1'32.912
7 R Grosjean (FRA) Lotus 1'33.008
8 S Pérez (MEX) Sauber 1'33.394
9 F Alonso (ESP) Ferrari -
10 di Resta (GBR) Force India -
11 KM Räikkönen (FIN) Lotus 1'33.789
12 K Kobayashi (JPN) Sauber 1'33.806
13 N Hülkenberg (GER) Force India 1'33.807
14 F Massa (BRA) Ferrari 1'33.912
15 B Senna (BRA) Williams 1'34.017
16 H Kovalainen (FIN) Caterham 1'36.132
17 P Maldonado (VEN) Williams -
18 M Schumacher (GER) Mercedes 1'34.865
19 J.-É. Vergne (FRA) Toro Rosso 1'35.014
20 V Petrov (RUS) Caterham 1'35.823
21 C Pic (FRA) Marussia 1'37.683
22 PM de la Rosa (ESP) HRT 1'37.883
23 T Glock (GER) Marussia 1'37.905
24 KRN Karthikeyan (IND) HRT 1'38.314

Pour demain, ensoleillé et temp. de +/- 30°

Mon prono des 3 premiers ? Button, Rosberg, Hamilton.

Bon GP.
Revenir en haut Aller en bas
dom465
Animateur
avatar

Messages : 2028
Date d'inscription : 01/06/2010
Age : 60
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Les Grands Prix de 2012 de 1 à 5   Dim 22 Avr 2012 - 5:13

Pour moins, sauf réaction miraculeuse, Massa ne finira jamais la saison !

_________________
Quand à ces féroces soldats, je le dis, c'est pas pour cafter,mais y font rien qu'à mugir dans nos campagne ! Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
nomeg1

avatar

Messages : 2152
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 56
Localisation : Brême / Allemagne

MessageSujet: Re: Les Grands Prix de 2012 de 1 à 5   Dim 22 Avr 2012 - 11:46

dom465 a écrit:
Pour moins, sauf réaction miraculeuse, Massa ne finira jamais la saison !
HU ! Et il irait où, et qui le remplacerait ? Perez ?

Autre chose, sur RTL Allemagne, Schumi déclarait avoir eu des problèmes avec son "AFA" ?
Bon sur tous les sites, le gens parlent du "DRS", mais alors qu'est-ce donc ce "AFA" dont aucuns des commentateurs ni Glock (qui était au micro) n'ont pu répondre. Le fameux système DRS
de Mercedes ?
Ceci dit, il partira dernier, puisqu'il a changé de boîte de vitesse, mais attention à ses remontées, souviens-toi Spa il y a deux ans (je crois)

Si t'as une réponse Dom ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Grands Prix de 2012 de 1 à 5   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Grands Prix de 2012 de 1 à 5
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 08/07 Lommel Grand Prix Trial 2 - Ghent 2012 Legacy
» [CR Suisse Romand 2012] Prix
» 20/10 Gent - GPT Bochum 2012 - Standard
» Dotation des Grand Prix augmentée, Batterskull en 2014, plus de bye (et presque plus de team draft) pour les GP en équipe, plus d'inscription le samedi matin
» GP Lille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F1 To The Limit - Saison 2012 :: Sujets ouverts :: 2012-
Sauter vers: